Histoire de sainte Bernadette

La petite Bernadette Soubirous, sans instruction, âgée de quatorze ans, vivait dans la ville inconnue de Lourdes, dans les Pyrénées, dans le sud de la France, en 1858, lorsqu’elle a eu la faveur de voir la Mère de Dieu dix-huit fois dans la grotte à la périphérie du village. . L’humble visionnaire a relayé les simples Messages du Ciel toujours pertinents pour nous aujourd’hui avec une exactitude fidèle à l’Église et aux représentants du gouvernement. Elle a vécu sa vie simple dans l’isolement et loin de la notoriété à Lourdes pendant huit ans à la suite des apparitions.

Bernadette est entrée dans la vie religieuse pour devenir Sœur de la Charité et de l’Instruction Chrétienne à Nevers en 1866. C’est pendant ses dernières années au couvent Saint-Gildard qu’elle a vécu sa vie de prière et de pénitence jusqu’à la sainteté et la sainteté mourant en 1879. Elle reste incorruptible à le couvent situé à environ 500 miles au nord-est de Lourdes, ou à deux heures au sud de Paris, où les pèlerins peuvent visiter pendant quelques heures ou profiter d’un séjour prolongé pour une retraite privée.

sainte Bernadette

Fête de la Sainte Bernadette

Le 16 avril 1879, vers 3 h 15 de l’après-midi, Bernadette Soubirous, ou sœur Marie-Bernard, comme on l’appelait dans son ordre, mourut à l’infirmerie Sainte Croix (Sainte-Croix) du couvent de Saint-Gildard en Nevers, France. Elle avait trente-cinq ans.

Les religieuses du couvent se sont agenouillées autour de son lit pour répéter les prières des mourants, elles l’ont entendue dire à voix basse: «Bienheureuse Marie, Mère de Dieu, priez pour moi! Un pauvre pécheur, un pauvre pécheur… »Elle ne pouvait pas finir.

Dès que la nouvelle s’est répandue, les gens sont venus affluer vers le couvent en scandant: «Le saint est mort! Le saint est mort! Le corps de Bernadette a été placé dans un cercueil qui a été scellé, puis enterré près de la chapelle Saint-Joseph dans le parc du couvent. Elle fut exhumée en 1908 par la commission formée pour faire suivre l’examen de la vie et du caractère de Bernadette, elle fut jugée intacte et incorruptible.

En août 1913, le pape Pie X lui conféra le titre de Vénérable, et le 14 juin 1925, la cérémonie de béatification eut lieu. Depuis, son corps, reposant dans un reliquaire en verre, repose dans le couvent Saint-Gildard de la chapelle de Nevers, gardé au-dessus par une statue de la Sainte Vierge, et par les religieuses qui veillent.

À Rome, le 8 décembre 1933, fête de l’Immaculée Conception, Bernadette Soubirous (la petite religieuse – humble, illettrée, honnête et obéissante) a été canonisée par le pape Pie XI en tant que sainte de l’Église catholique romaine. Son jour de fête est célébré le 16 avril, mais observé le 18 février dans sa France natale. 

Sainte Bernadette Soubirous de Lourdes, priez pour nous.

Notre-Dame de Lourdes, priez pour nous.

Commentaires récents